动态的表面
http://www.zhuokearts.com 2009-03-14 新闻来源:卓克艺术网
扫描二维码进入本新闻手机页面浏览
antonio et pepito
atlas
Jean Faucheur
jonone
jeff aerosol
monsieur le chat
psychoze
RCF1
screenshot_03
screenshot_04
screenshot_05
screenshot_07
speedy graphito2
 
speedy graphito
Surface Active
 
L'art dans l'espace urbain
 
 
Murs, panneaux publicitaires, camions, métro… Depuis plus de 30 ans, la ville est devenue un
musée à ciel ouvert. Héritiers du mouvement graffiti américain, les artistes urbains utilisent
aussi bien la peinture, l’affiche, les installations que le pochoir pour créer leur propre écriture
picturale dans l’espace public.
« Surface Active » réunit, dans un catalogue, les principaux acteurs du Street Art en France et
retrace l’évolution de ce mouvement artistique contemporain. Chacun d’entre eux possède son
mode d’expression, son histoire et ses convictions. Mais tous ont fait de la ville un terrain
d’exploration artistique. La culture urbaine a ceci d’unique qu’elle s’exprime sans barrière. La
rue offre aux artistes un espace privilégié de liberté d’expression, en prise directe avec le
public.
 
 
Les 10 artistes suivants participeront à ce projet :
 
 
Jean Faucheur – « Un tapis de méditation »
Jean Faucheur est un artiste éclectique et polymorphe qui milite pour la reconnaissance des
cultures urbaines. Son projet consiste à créer sur papier (ou un autre support moins
éphémère), une œuvre réalisée avec les pieds du public. Le canevas de la forme et la mise en
scène étant réalisée par ses soins. L’oeuvre ainsi obtenue pourra ensuite être collée sur les
murs de la ville permettant de découvrir et de faire découvrir la réalisation à tout un chacun.
 
 
Jonone – « L’esprit de la rue »
Tout en continuant à peindre son nom sur les stores des devantures parisiennes lorsque la nuit
tombe, Jonone expose dans le monde entier (Paris, Hong-Kong, New-York). Son « freestyle »
est sa marque de fabrique, la couleur son leitmotiv : « Que ce soit sur une toile ou un mur, je
recouvre toujours tout l’espace que je me suis attribué. La couleur est une évidence dans un
environnement urbain souvent terne et gris ».
 
 
 
RCF1
Nourri de bandes dessinées, de façades de flipper et d'affiches peintes des grands boulevards,
RCF1 expose régulièrement ses œuvres à la Galerie Speestra en Suisse. Son terrain de jeu
favori reste néanmoins la ville car il préfère la spontanéité de l'acte à toute démarche
plasticienne. Mélanger des fonds stylisés et des personnages représente pour lui un moyen de
créer des ponts entre les cultures.
 
 
Psyckoze – « Grand coloriage »
« Psyckoze Nolimit » est un des pionniers du graffiti en France. A ses yeux, le mur se
présente comme le vecteur moderne, à l’instar de la place de village au siècle dernier. Il
propose de reproduire sur un mur une œuvre inspirée par le pays partenaire et de la colorier à
partir d’une palette prédéfinie par l’ensemble des participants. Cet exercice stimulera
l’échange et permettra aux artistes comme au public de partager leurs émotions et leurs
différences.
 
L’Atlas - « A l’échelle de la ville »
Si aujourd’hui certains de ses travaux sont exposés dans des musées, c’est sur des murs qu’il a
fait ses armes. A mi-chemin entre graffiti et design, L’Atlas se démarque par un trait
percutant, toujours en noir et blanc. Il aime tracer des roses des vents sur le macadam des
métropoles urbaines car « la boussole est un trait d’union entre l’homme et le monde ».
 
 
Speedy Graphito
Speedy Graphito est l’un des pionniers du mouvement « Street art » français. Dans un chaos
parfaitement maîtrisé de couleurs et de formes, son style télescope plusieurs univers
graphiques et exprime, jusqu’à saturation, une société boulimique de vitesse, d’images et de
consommation. Son projet de grandes fresques s’articule autour du thème de la ville « Paradis
universel ».
 
 
Antonio et Pepito - « Une surproduction d’expériences graphiques »
Le projet d’Antonio et Pepito est d’abord une réflexion collective sur l’espace urbain pour
réaliser, in fine, une fresque murale éphémère à base d'affichage. Cette œuvre sera une
composition murale sous forme "de patchwork" respectant l’expression des singularités de
chacun.
 
 
Jef Aerosol – « Gens d’ici »
Artiste pionnier de la première vague ‘street art’ du début des années 80, Jef aérosol découpe
des pochoirs et peint à la bombe dans la rue. Les personnages, souvent grandeur nature, qu’il
fige sur les murs des villes sont parfois des anonymes, parfois des figures connues.
 
 
 
Monsieur Le Chat - « Croire dans les humains »
Lassé de l’individualisme du graffiti et habité par une forte envie de partage et d’optimisme,
l’artiste a envie d’offrir des sourires félins aux habitants des villes : « J'ai envie de prêter
Monsieur CHAT, de le laisser vivre et se développer avec d'autres humains ». Enigmatique, le
Chat et son sourire suscitent la curiosité. Très vite, le personnage se peaufine et se met en
scène aux quatre coins de la ville.
 
 
动态的表面
 
城市空间中的艺术
 
墙面,广告牌,公共汽车,地铁…30多年以来,城市在逐渐成为一个露天的美术馆。从美国的涂鸦运动开始,城市艺术家们使用绘画、招贴画、及各种装置、模版, 在城市空间中来创造他们自己的绘画语言。
“动态的表面”集合了法国最重要的街头艺术家,浏览了这场当代艺术运动的动向与发展, 他们每个人都有着自己独特的表达方式,来讲述他们的故事及信念。他们都把城市作为了他们艺术思想爆发的场地。大都市文化在这里没有障碍地交汇融合。街道给艺术家们提供了一个自由表达的独特空间,最直接地与城市里的人群对面。
  • 发表评论
  • 最新点评